LE CANCER DU COL DE L’UTERUS

LE CANCER DE L’ENDOMÈTRE

LE CANCER DES OVAIRES

LE CANCER DU SEIN

Dr Marie Pierre Chauvet

DR MARIE-PIERRE CHAUVET

Chirurgien, coordinatrice du comité sein

1. QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE DE CE TYPE DE CANCER ?

Le cancer du sein est une maladie multifactorielle : plusieurs facteurs influent sur le risque de sa survenue. On peut donc en distinguer trois : l’âge (près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans), nos modes de vie tels que la consommation d’alcool et de tabac, un surpoids ou encore pas ou peu d’activité physique ; et certains antécédents médicaux personnels et familiaux.

2. QUE PROPOSE LE CENTRE OSCAR LAMBRET AUX FEMMES PRÉSENTANT UN CANCER DU SEIN OU UN RISQUE ?

La prise en charge de nos patientes est pluridisciplinaire et personnalisée : chaque femme reçoit un traitement adapté à ses caractéristiques, à celles de sa maladie et aussi à ses propres attentes. En termes de prévention, 700 nouvelles familles des Hauts-de-France bénéficient  chaque année d’analyses génétiques au Centre. Nous proposons des programmes personnalisés de dépistage, de surveillance et de prévention à tout(e) patient(e) porteur(se) d’une anomalie génétique ainsi qu’à toute personne s’interrogeant sur son risque personnel, sur le caractère potentiellement héréditaire de son cancer du sein et/ou sur le risque de cancer du sein de ses proches. Enfin, nos patientes peuvent bénéficier d’une reconstruction mammaire, sans reste à charge.

3. LE CENTRE PROPOSE LE PARCOURS ROSE, UNE ORGANISATION PLEINEMENT INTÉGRÉE AU CENTRE DE SANTÉ DU SEIN. POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS ?

Au Centre Oscar Lambret, l’ensemble du processus d’accueil et de prise en charge initiale des patientes porteuses d’une suspicion de tumeur du sein ou d’une tumeur avérée a été repensé en vue d’améliorer la qualité de soins. Le Parcours Rose permet aux patientes de rencontrer, dans la même journée, un chirurgien et un radiologue pour valider l’ensemble des données cliniques et radiologiques. En cas d’intervention chirurgicale prévue, elles peuvent bénéficier immédiatement de consultations avec un anesthésiste et une infirmière de l’unité de chirurgie ambulatoire. En limitant les déplacements, une telle organisation des consultations garantit une prise en charge initiale globale de qualité et améliore le vécu et le confort de nos patientes.